Gestion mentale et confinement - Penser autrement ?

30 nov 2020Outils d’accompagnement

L'épidémie a engendré de nombreux bouleversements dans nos vies. Les répercussions psychologiques, pédagogiques, éducationnelles, sociétales sont indéniables, et, certainement, nous ne mesurons pas encore l'ensemble des changements amorcés. De nombreux articles, livres, abordent, sous des angles différents, ces constats.

Quel éclairage les concepts en gestion mentale d'Antoine de La Garanderie peuvent-ils nous apporter ?

Avec Armelle Géninet, nous avons régulièrement échangé sur les conséquences du confinement au niveau des processus cognitifs, et plus précisément sur les conséquences de la réduction de l'espace et de l'étirement du temps, notamment, du point de vue de nos « projets de sens. »

En effet, avec l'épidémie, nous sommes passés d'un espace immense à un espace restreint et à l'inverse d'un temps restreint, borné, rythmé à un temps étiré. Quels sont les constats que nous pouvons en tirer, y- a-t-il des différences, entre 'l'avant et l'après' ? Quelles influences sur nos 'profils cognitifs' et in fine qu'en est-il de l'imagination créatrice au sein de ces chamboulements ?

« La présence à l'autre et à soi est inévitablement modifiée et la prise de conscience de son pouvoir être et agir possiblement intensifiée »

Armelle Géninet aborde ces points de réflexion dans l'article que nous avons le plaisir de vous partager en version PDF: "Gestion mentale et confinement, penser autrement"

« L'imagination est pour tout être humain l'instrument de sa vocation »,
A de la Garanderie.

Belle lecture
Anne-Françoise Bouillet
Lce formations - www.gestionmentale.eu

Partager l'article:
Armelle Geninet - Formatrice Gestion Mentale
Auteur
Armelle Geninet

Formatrice en Gestion Mentale

Auteur à succès de plus d’une dizaine de livres traitant du sujet, Armelle est également conseillère pédagogique à Bordeaux

  • Il est évident que la conscience éducatrice, dans sa précipitation, ne pense qu’à présenter des conditions de perception et des modèles d’action. Elle oublie qu’elle a un rôle d’éveilleur de conscience, que la maturité de de l’être humain est principalement d’ordre éducationnel et pas fonctionnel
    Antoine de la Garanderie (colloque d’Angers 1990)
  • Permettre à l'élève de rencontrer ses pouvoirs de connaître afin qu'il vive un bonheur d'être
    Antoine de la Garanderie
  • L'évocation est une image mentale, visuelle, auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l'entoure, la réalité qui est, ou celle qu'il invente.
    antoine de la garanderie
  • On a pu dire de l'éducation qu'elle n'est ni un dressage ni un fruit de contraintes : éduquer c'est aider l'homme à s'éveiller à lui-même ; c'est sauver sa vocation d'homme ; en somme c'est lui permettre de s'éduquer lui-même.
    Antoine de La Garanderie
  • La peur est l'écran que l'homme met entre lui et sa liberté.
    Antoine de La Garanderie