Témoignage d'Elise Baulard (Initiation à la GM Bierges)

17 avr 2019Témoignages

Merci Anne-Françoise pour l'initiation à la gestion mentale!

Cette formation vient chambouler nos habitudes thérapeutiques pour permettre de se réajuster dans notre pratique quotidienne. J'ai appris à adapter ma prise en charge à chaque difficulté et j'apprends tous les jours à connaître davantage le fonctionnement de l'enfant que j'ai en face de moi ainsi que le mien. Ça a été une révélation pour moi et je n'imagine désormais plus ma pratique sans la gestion mentale. Mais cette formation m'a également apportée une grande frustration de ne pas en avoir bénéficié plus tôt! Après l'initiation j'ai compris comment diriger un dialogue pédagogique avec un enfant pour en faire ressortir certains éléments, mais je sentais qu'il me manquait encore quelque chose.
J'ai donc décidé d'entamer l'approfondissement de la compréhension en espace/temps avec la formidable Armelle Géninet et je comprends désormais pourquoi chaque formation a son importance. Je peux maintenant faire encore plus de liens avec l'initiation, ce qui n'aurait pas été possible durant celle-ci car je n'étais pas encore prête à accueillir tout le versant espace/temps à ce moment-là. Il y a une véritable continuité entre les formations, malgré le changement de formatrices, et les approfondissements permettent d'apprendre de nouvelles choses mais également de refaire tous les liens avec les bases.

Merci Anne-Françoise & Armelle de nous donner le goût de la gestion mentale avec toute votre passion pour le sujet!

Partager l'article:
Auteur

  • Il est évident que la conscience éducatrice, dans sa précipitation, ne pense qu’à présenter des conditions de perception et des modèles d’action. Elle oublie qu’elle a un rôle d’éveilleur de conscience, que la maturité de de l’être humain est principalement d’ordre éducationnel et pas fonctionnel
    Antoine de la Garanderie (colloque d’Angers 1990)
  • Permettre à l'élève de rencontrer ses pouvoirs de connaître afin qu'il vive un bonheur d'être
    Antoine de la Garanderie
  • On a pu dire de l'éducation qu'elle n'est ni un dressage ni un fruit de contraintes : éduquer c'est aider l'homme à s'éveiller à lui-même ; c'est sauver sa vocation d'homme ; en somme c'est lui permettre de s'éduquer lui-même.
    Antoine de La Garanderie
  • La peur est l'écran que l'homme met entre lui et sa liberté.
    Antoine de La Garanderie
  • L'évocation est une image mentale, visuelle, auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l'entoure, la réalité qui est, ou celle qu'il invente.
    antoine de la garanderie