Retour
Nouvelle(s) date(s)
Formation2018

Prise en charge rééducative des dyslexiques et dysorthographiques (Paris)

Quels sont les incontournables cognitifs pour l'acquisition de la lecture et de l'orthographe. Il convient d'abord d'effectuer l'analyse des obstacles ontogéniques, épistémologiques et cognitifs pour ensuite dégager les conséquences dans nos pratiques rééducatives pour les dyslexiques et dysorthographiques.

  • Détail
  • Plan d'accès
Pays: 
Paris
Date(s): 
24-25 septembre 2018 (lecture), 18-19 octobre 2018 (orthographe)
Durée: 
2 x 2 jours
Horaire: 
9 H à 16 h
Niveau: 
Approfondissement
Prérequis: 
Initiation
Type de formation: 
Gestion mentale
Convention: 
Téléchargement
440.00€Htva
572.00€€Htva
Tarif avec prise en charge employeur

Objectifs de la formation: 

  • Repérer et déceler les obstacles mentaux  concernant l’acquisition de la lecture (confusions sourdes/sonores, confusions visuelles, fixations des sons) et de     l’orthographe (confusions visuelles, auditives, fixations)
  • Croiser les connaissances théoriques
  • Faire le pont entre le bilan et  les différents obstacles cognitifs

  • Dégager les conséquences dans l’accompagnement de la rééducation  des dyslexiques et dysorthographiques, des troubles du raisonnement logique

  • Elaborer et expérimenter des activités de rééducation ciblées et adaptées à chaque patient  en fonction des difficultés observées  en rééducation  tout en tenant compte des différents obstacles analysés et repérés
  • Accompagner au transfert pour favoriser l’autonomie de l’enfant dans sa vie scolaire et personnelle
  • Accompagner les parents dans le changement de regard sur les difficultés de leur enfant

Prise en charge FIFPL: 

accord FIFPL 2018

Prise en charge OGDPC: 

accord DPC 2018

Votre formateur

Anne Françoise Bouillet

Responsable de LCE Formations
Licenciée en logopédie, formatrice agréée en Gestion Mentale, fondatrice et responsable du centre La Courte Echelle & Coordinatrice des Ateliers & Stages.
  • L'évocation est une image mentale, visuelle, auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l'entoure, la réalité qui est, ou celle qu'il invente.
    antoine de la garanderie
  • Permettre à l'élève de rencontrer ses pouvoirs de connaître afin qu'il vive un bonheur d'être
    Antoine de la Garanderie
  • On a pu dire de l'éducation qu'elle n'est ni un dressage ni un fruit de contraintes : éduquer c'est aider l'homme à s'éveiller à lui-même ; c'est sauver sa vocation d'homme ; en somme c'est lui permettre de s'éduquer lui-même.
    Antoine de La Garanderie
  • Il est évident que la conscience éducatrice, dans sa précipitation, ne pense qu’à présenter des conditions de perception et des modèles d’action. Elle oublie qu’elle a un rôle d’éveilleur de conscience, que la maturité de de l’être humain est principalement d’ordre éducationnel et pas fonctionnel
    Antoine de la Garanderie (colloque d’Angers 1990)
  • La peur est l'écran que l'homme met entre lui et sa liberté.
    Antoine de La Garanderie